GALA 2013

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  Michael-B le Ven 29 Nov 2013 - 23:20

J'éspère bien d'être capable de vous servir des vidéos du gala bientôt après...pour tous ceux qui malheureusement ne peuvent pas assister.

Michael-B

Nombre de messages : 239
Localisation : Allemagne près de Stuttgart
Date d'inscription : 28/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/TempoKidsFan

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  Invité le Dim 1 Déc 2013 - 17:57

J'étais au gala hier soir et tacherait d'en faire un CR assez détaillé dans la semaine. Pas de gros couac à déplorer; quelques nouveautés, notamment chez les solistes car il y a des voix qui changent; un public bien présent et auteur de 2 rappels plutot enthousiastes; un programme plutot sympa avec un arome anglo saxon assez prononcé (on ne pouvait échapper à Get Lucky); et meme des tentatives de sketchs...mais on ne nous en voudra pas de préférer les prestations chantées !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  Eireen le Dim 1 Déc 2013 - 19:04

Des tentatives de sketchs ?? Là, je dois avouer que ma curosité est titillée ! J'espère que le CR sera assez détaillé pour pouvoir en savoir plus, parce que là, vraiment, ça m'intrigue ! :-)
À bon entendeur (rédacteur :-P ), salut ! ;-)

Eireen

Nombre de messages : 50
Age : 22
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 31/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Gala 2013

Message  SamsonBerlin le Lun 2 Déc 2013 - 0:19

Super Gala, merci la chorale!
Je suis toujours excité.
Grande performance des chanteurs.

Plaisir de vous revoir bientôt.

Salutations de Anières,

SamsonBerlin

SamsonBerlin

Nombre de messages : 132
Age : 51
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 19/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://www.ohbodo.de

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  Le_neptunien le Lun 2 Déc 2013 - 14:00

Eireen a écrit:Des tentatives de sketchs ?? Là, je dois avouer que ma curosité est titillée ! J'espère que le CR sera assez détaillé pour pouvoir en savoir plus, parce que là, vraiment, ça m'intrigue  ! :-)
À bon entendeur (rédacteur :-P ), salut ! ;-)
The same for me !!! ¡¡¡ Lo mismo para mi !!!

_________________
Le_neptunien

Le_neptunien
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2313
Age : 27
Localisation : Aujourd'hui Madrid, demain Tamarindo ! :)
Date d'inscription : 08/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://allolaterreicineptune.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  Invité le Lun 2 Déc 2013 - 17:37

Avant-concert

Le théâtre Armande Béjart lentement s'éveillait.

Armande Béjart était l'épouse de Molière. Pourtant, le théâtre Armande Béjart n'était pas du tout l'épouse du théâtre Molière, situé dans Paris intramuros. Des époux ne vivant pas dans la même ville, c'eut été trop compliqué, et les deux théâtres avaient donc renoncé à se marier.

Qu'importe, Armande Béjart s'éveillait. Enfin, le théâtre s'éveillait parce que la dame était morte en 1700 et a priori ressusciter n'était pas encore une pratique grand public. Le hall du théâtre s'emplissait petit à petit, alors que s'écoulait la 21ème heure de la journée, d'une masse de gens. Pourquoi donc ces quidams, ces hommes et ces dames, avaient-ils bravé le froid – très relatif, il était bien connu qu'on se caillât nettement plus les fesses à Grenoble – pour se réunir ici ? Deux petites affiches courageusement accrochées à des arbres, juste devant l'entrée du théâtre, donnaient la réponse de ce mystère qui ne valait rien en cela qu'il n'était pas accompagné d'un piano ni d'un Tropifan.

« Gala des Petits Chanteurs d'Asnières, samedi 30 novembre, 21h ». Ce n'est pas exactement ce qui était inscrit sur les affichettes qui faisaient de la balançoire au gré des vents frais, mais c'était l'idée. Qu'on pardonne ma mémoire d'offenser ainsi la véracité des faits. Alors qu'à la télé Claire Chazal déversait son journal du week-end depuis bien des minutes, dans l'indifférence de tous ces gens, je récupérai ma place (dans l'indifférence de tous ces gens aussi). Rang F, place 25. C'est une information qui n'intéresse personne mais il vint à mon esprit à ce moment là « tiens, voilà une information qui n'intéressera personne, du coup je vais la mettre dans mon CR, mouarf !».

Quel mauvais esprit...Dans le hall, enrobé de chaleur humaine, des salutations affleuraient à droite à gauche entre asniéroises et asniérois. Aucun n'eut la gentillesse de me préciser si « asniérois » prend un accent aigu ou pas d'accent, et je boudai donc le restant de la soirée, engoncé dans mon inculture. Heureusement, Saudie était avec moi et me soutenait moralement alors qu'elle-même avait à régler des graves problèmes. Par égard pour elle je ne ferai qu'indiquer que le temps était venteux, et que cela m'atteint moi-même à ma modeste échelle.

Ici, dans un coin de la pièce, des accents germanophones indiquaient mieux qu'un panneau une colonie de fans d'outre-Rhin (Armande Béjart étant, elle, une fan d'outre-tombe à n'en pas douter). Pas le temps de faire une étude poussée de cette foule de mélomasniérois(es), il fallait absolument que je fasse ce jeu de mot splendide puis que nous empruntions les escaliers nous menant au grand théâtre. L'heure tournait, Claire Chazal avait fini son journal et l'ineptie TFIesque du samedi soir pouvait commencer.

Placé à côté de Saudie – qui avait un billet pour le premier rang mais arracha des mains d'une dame généreuse la place à côté de moi pour que je puisse profiter de sa présence douce et tendre – je m'installai, ce qui prit cinq bonnes minutes qui ne seront pas décrites ici. Derrière moi des éléments féminins du public se lancèrent dans un débat houleux (tenez-vous bien) débutant par cette phrase « Tu peux pas t'habiller correctement chez H&M, par contre chez Zara... ». Ma toute nouvelle connaissance de la mode me réjouit et je remercie ces chères anonymes de leur participation à un pan de ma culture qui ressemblait jusqu'ici au Sahara- sans le sable.


Concert

Au diable mes digressions, débuta le spectacle à 21h sur Bonjour la vie. Le duo habituel sur cette chanson de Bécaud pour une entrée en matière assurée. Qui permit d'introduire quelques mots de Christian et du président des PCAIF remerciant les présents et absents, les parents et enfants, la mairie...pour la tenue de ce Gala et l'aide apportée par tout un chacun (sauf moi, mais on ne m'a rien demandé). Un petit texte lu sur une feuille de papier pour se raccrocher aux branches, et revint la musique avec Mon arbre (Flash Info: irtimid remporte le prix 2013 de la transition la plus foireuse. Claire Chazal, qui ayant fini son journal regarde France 2 mais faut pas le dire, se dit fière de lui et émue). Pour Mon arbre, interprète habituel et voix inhabituelle, la mue suivant son cours et les notes hautes devenant un Everest difficile à atteindre. Ce qui est logique, des arbres sur l'Everest, y en a pas des masses.

Aux enfants de la terre, qu'ils aient mué ou non, la chorale souhaita ensuite tout le bien du monde avec une flopée de solistes. Un peu trop de solistes pour le nombre de micros, certains passages furent acrobatiques et quelques bribes de la chanson vinrent se perdre ailleurs que dans la sono de la salle. Trop de solistes aussi pour moi mais la vidéo postée par Michael-B m'épargnera de les énumérer, une chance car je me serai sans doute planté (comme mon arbre...ah non zut, y avait pas besoin de transition là). Désolé, je suis Né pour vivre de parenthèses absurdes et ce n'est pas du tout ce que raconte la chanson de Pierre Bachelet, rescapée du Marionnettiste au même titre que le Voilier noir interprété un peu plus tard.

Belle et Sébastien étant remis au goût du jour prochainement au cinéma (le 18 brumaire décembre), la chorale ne loupa pas (et pas: « ne loue papa », car louer son père n'est pas sain du tout que ce soit en le déifiant ou en le proposant à la location sur Europcar), elle ne manqua pas l'occasion de mettre à son programme deux chants: Belle et Sébastien et un autre chant dont je ne sais pas le titre et plus qui le chantait, sachant qu'il n'était pas inscrit sur le programme. Quelqu'un m'aidera probablement à combler cette lacune.

Quittant les montagnes nous nous laissâmes voguer sur les flots avec le Voilier noir. L'occasion de préciser et de noter qu'un violon avait rejoint l'orchestre (et un violoniste, hein, le violon jouait pas tout seul) ce qui apportait une touche appréciable notamment sur une chanson comme le Voilier noir car il est bien connu que les violons nagent très bien. Violon qui accompagna les différents solistes de la chanson avant d'enchaîner avec la Jument de Michao. Et si j'avais soupiré en lisant le nom de cette chanson sur le programme – comme d'autres noms, on le verra après-, l'apport du violoniste en dépit d'un petit couac juste avant le début du dernier couplet me permit de passer des minutes plus agréables que je ne l'avais craint, démonstration éclatante de l'idiotie du préjugé en toute occasion.

Michao rangea sa jument à l'écurie et grimpa vite sur les barricades rejoindre l'effronté Gavroche qui connaît bien sa partition - et sa casquette – et rendit une impeccable copie sous les applaudissement d'un public...Tiens, oui, parlons-un peu du public. Si dans l'ensemble il fut chaleureux et actif il faut noter un point important: le fond de la salle était bien enclin à acclamer que les premiers rangs plus timides. Une étude sociologique s'impose sur les comportements des français en salle de spectacle. Une autre chose s'impose également: que ce ne soit pas moi qui mène cette étude.

Gavroche étant un homme, certes petit, Les Hommes fut ensuite interprété (Flash Info: irtimid devient le premier à remporter deux fois la même année le prix de la transition la plus foireuse) avec le duo qui le porte, et non pas qui les porte parce que porter tous les hommes à deux c'est chaud, depuis la tournée d'été. Un duo rôdé, et ce même si les Hommes ne sont pas des rôdeurs pas plus que l'argent n'a d'odeur.

Blessé, je le suis peut être dans ma fierté à force de m'auto-infliger d'écrire des bêtises, mais certains militaires le sont dans leur chair. C'est ce que rappela Christian en lançant la chanson. Le premier soliste du clip ayant lui aussi subi les affres de la mue, il fut remplacé. Et pour l'anecdote le clip de la chanson défilait en arrière-plan, le soliste original et le nouveau - qui trouve par ailleurs que la vie c'est si joli – se superposant en quelque sorte.


La chanson suivante sur le programme proposé à l'entrée par quelques chanteurs jouant les maîtres d'hôtel: Les trois cloches. Il me faut ici faire assaut d'honnêteté et préciser qu'avant-même le début du spectacle – Saudie pourra témoigner de ce préjugé supplémentaire – j'eus une crainte en lisant ce nom. Comme un pressentiment. Sur ce coup-là le préjugé ne me trompa nullement car arrivé au milieu de la deuxième cloche je décrochai (et pas la cloche, heureusement, car ça aurait fait un boucan d'enfer).

Christian fit le point sur l'actualité de la chorale, les prochains concerts, (4 décembre, Belgique...), et sur les DVDs et Cds en vente pendant l'entracte. Avec parmi les Cds une petite surprise, intitulée « De génération en génération », rassemblant 46 chansons parmi les enregistrements en gala depuis 1997. Un bel objet souvenir que je n'ai pas acheté, car je n'ai pas fini de payer mon opération de chirurgie capillaire (je manque de cheveux et personne ne le voit).

La fin de cette première partie fut anglophone avec Nothing left to loses, chantée depuis cet été, et Stand on the world souvent interprétée en toute fin de concert depuis un an mais suppléée pour ce Gala par...vous le saurez plus tard !

Sous les applaudissements, tout le monde se précipita à la buvette. Et là...

SUSPENS

Et là, il ne se passa rien et l'entracte, pour ce que j'en fis, fut d'une grande platitude. Mais j'avais envie de mettre un peu de suspens dans ce récit, même si ce n'était que le mot "suspens".

Comme de coutume, la deuxième partie s'ouvrit sur les petits nouveaux et leur petit moment de gloire. Une chanson intitulée C'est de l'eau...évidemment, avant le début du Gala, un tel titre m'avais inspiré un « Ah bon, on croyait que c'était du vin » auquel Saudie avait ajouté « mais y avais pas Jésus ». On s'éclate, avant les Galas.
C'était donc de l'eau, pas du vin, et ce fut surtout une prestation réussie. Plus que les laborieuses tergiversations qui suivirent lorsqu'il fut demandé à tous ces petits nouveaux d'expliquer la chanson qu'ils venaient d'interpréter. Et, comme par hasard, Christian fit référence au vin moins de trois minutes après, preuve que notre réflexion d'avant-concert pour autant qu'elle fut futile avait des raisons d'être.

Pendant ces quelques explications enfantines débuta la petite scénette introduisant Mate la meuf. Le  pitch tel qu'il a peut-être été écrit :

« Deux ados jouent à une console de jeu sur les marches du théâtre, perturbant les débats philosophiques de vingt personnes dont l'âge cumulé est inférieur à celui de Jeanne Calmant quand elle nous quitta. Le débat continue sur scène et les deux énergumènes continuent à commenter leurs exploits vidéo-ludiques à voix haute. Le chef de chœur fronce les sourcils une fois, deux fois, trois fois, puis s'en prend aux perturbateurs à qui il reproche leur activité ludique et leur manque d'écoute pour les petits nouveaux. Les deux ados se défendent comme des ados (n'importe comment) tout en montant sur scène, lançant « C'est la dernière fois, promis, mais sois cool, Christian ! ». La musique démarre... ».

Voilà en gros pour ce sketch, idée amusante pour éviter l'enchaînement froid des chansons, et jeu d'acteur certes perfectible mais comme on est pas venu pour ça, on s'en fiche un peu. Une fois la meuf keuf matée, retour d'un chant pas interprété depuis fort longtemps et dont je ne me souvenais pas du tout...alors même que j'en fis la présentation ! Le monde au soleil de l'amour, donc. Honte à moi, et je fus content de redécouvrir cette chanson, une des bonnes surprises de la soirée.

La chanson qui suit, nouvelle au moins à mes oreilles et signée Bernheim, s'intitulait La Charente et parlait de la Charente et du fait qu'il ne fallait pas s'y baigner, disait nos tantes. C'est tout ce que je retins, la chanson ne me restant pas trop dans l'oreille si ce n'est ces rimes en -ente qui me hantent un peu depuis lors mais rassurez-vous, ou faites semblant de vous inquiéter, je m'en remettrai.

Le batteur attitré vint faire son tour de chant avec Sauvez-la, chanson à laquelle je n'accroche toujours pas non plus, et laissa la place à Sango qui comme d'habitude mit l'ambiance avec force guitares et pas de danse. Ouf, un trio de chansons Bernheim pas à mon goût c'eut été un peu dur.

Après Ber-nheim c'est Ber-ger qui fut à l'honneur, l'un des guitaristes attitrés venant à son tour assurer son tour de chant avec Quelques mots d'amour qu'il chanta très proprement avant de laisser place à un titre à nouveau signé Bernheim, ouvrant la page Poppys de ce Gala: La vie c'est si joli. Toujours chantée à la perfection, parfait mélange de puissance et de délicatesse. Il faudra en revanche m'expliquer pourquoi systématiquement il est inscrit « La vie c'est si jolie » sur les programmes, ce qui me tourneboule à chaque fois un peu plus et me plonge dans des méandres donc la chanson suffit à me sortir.

Alléluia Maman garda son soliste, qui maîtrise désormais tout ça très bien, mais le copain Teddy perdit le sien, autre victime de la mue. Victime tardive puisqu'il nous fut expliqué que le soliste en question devait bel et bien interpréter cette chanson avant de se rendre compte dans l'après-midi de répétitions que cela devenait périlleux et de céder sa place à un autre pour qui la vue c'est si joli. La vue, il lui en fallut pour lire les paroles qu'il n'avait du coup pas pu apprendre, sur le pupitre. Exercice difficile mais réussi.

Les Chansons Pop virent collaborer un ancien indigné qui gère bien la sienne – de mue, puisqu'on en parle depuis tout à l'heure, voyons - et Gavroche, venant tourner dans l'air quelque musique populaire alors que 23h était dépassé depuis un moment. Les voix d'hommes eurent le droit, à l'instar des petits nouveaux, à leur moment bien à eux en interprétant a capella When I was your man, de Bruno Mars. Une chanson que je ne connaissais pas du tout mais Saudie si, c'est pour ça que vous considérez que c'est elle qui écrit ces lignes et je vous propose de l'applaudir de vos deux mains (ou plus, si vous en avez plus).

Pour Indignez-vous, avant-dernière chanson du trio, l'habituel duo se transforma en trio, celui qui avait dit Bonjour à la vie venant prêter main forte aux deux autres.

En dernière chanson du programme, impossible d'échapper à Get Lucky, l'un des gros tubes de l'année (l'autre étant Papaoutai, mais 35 gamins cherchant leur papa dans la salle de spectacle ça aurait fichu un bazar monstre). Get Lucky qui n'était pas pour autant une solution de facilité mais la reprise en version chorale sonna plutôt bien. Sur le riff entêtant de Get Lucky le public réclama « une autre », accordée bien volontiers par Christian qui continua dans l'anglophone avec Highway to freedom (Fahrenheit 104). Très jolie chanson, pour moi le coup de cœur de la soirée, parfait pour finir un spectacle...

Finir ? Pas question, répliqua le public à la force de ses mains...du moins je suppose que les gens applaudissaient avec leurs mains, mais après tout ils font bien ce qu'ils veulent. Pour ce deuxième rappel on se rabattit sur une valeur sûre, Non non rien n'a changé, pour clore ce Gala.

Clore ? Pas question, ne réplique personne car cette fois-ci tout le monde s'en alla effectivement après avoir une dernière fois applaudi les chanteurs, musiciens et chef de chœur qui quittèrent la scène et ne devait pas trop traîner car ils avaient un Gala le lendemain encore.

Il était temps, à 0h10 et après quelques derniers courts blablas d'usage, de partir avec la satisfaction du Gala accompli. C'était mon premier Gala et je ne peux pas dire qu'il me déçut. Que ceux qui y ont contribué en soient félicités et que la musique puisse adoucir les morses, qui sont un peu agressifs avec leurs grandes dents...

Comment ? Ah, on me dit que ce sont les mœurs qu'il faut adoucir. Ouais allez, ça aussi ça serait pas mal, non ? Que je conclue enfin le serait tout autant, et je clos ici ce CR rédigé à l'arrache, surtout à la fin, mais j'espère qu'elle justifiera les moyens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  Eireen le Lun 2 Déc 2013 - 19:15

Pour quelque chose rédigé à "l'arrache", je trouve ça génial ! On s'y croirait vraiment, manque plus que les vidéos ! ;-)
Maintenant je comprend mieux certaines photos du Gala vues sur Facebook ! :-)
Encore merci Irtimid pour ce CR :-)

Eireen

Nombre de messages : 50
Age : 22
Localisation : Sud Ouest de la France
Date d'inscription : 31/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  AllanB le Lun 2 Déc 2013 - 19:32

Merci beaucoup Irtimid.

Pour ceux qui n'ont pas pu venir (au dernier moment en ce qui me concerne), tu nous mets dans l'ambiance et, effectivement, avec les photos sur Facebook (merci aux responsables de la chorale d'ailleurs pour toutes ces photos, avec aussi celles d'avant concert Wink ), on a l'impression de ne pas avoir tout raté.

En plus, ton humour éclaire cette journée... Very Happy

AllanB

Nombre de messages : 72
Age : 55
Localisation : Angers
Date d'inscription : 17/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  tropifan le Lun 2 Déc 2013 - 20:22

Alleluia ! Qu´Irtimid soit glorifié et que son nom soit sanctifié !!! Aïe ! j´ai encore dû me mélanger les pinceaux, c´est la faute au Beaujolais nouveau qui a la mauvaise idée d´arriver tous les ans juste avant le gala, histoire de nous faire patienter... et de me faire patienter jusqu´aux premiers commentaires tant attendus.

Quoi qu´il en soit et ne vous en déplaise, j´ai bien failli finir timide (pardon pour les jeux de mots pourris, c´est pas la faute à Voltaire mais à qui-vous-savez) car je n´osais demander aux heureux spectateurs leurs impressions et j´étais donc condamné à une certaine incertitude, ô combien douloureuse.

Me voici donc maintenant quelque peu informé sans coup férir; il m´a fait rire ce CR, ce qui par les temps qui courent (et pour faire court) n´est pas sa moindre qualité, qu´alité notre ami Michel l´Héraultais, à qui j´envoie un très amical bonjour, appréciera peut-être.




Ceci dit, ô cruel Irtimid, tu ne nous dis point quels sont ces malheureux petits chanteurs qui muent, surtout le jour du gala, et qui sont en droit de s´exclamer « Ô rage, ô désespoir, ô cordes ennemies, n´ai-je donc tant chanté que pour cette infâmie ! » Pas plus que tu ne nous livres les noms des garnements qui osent (pour la bonne cause) troubler les réflexions philosophiques des petits !

Mais je te sais gré de nous annoncer des reprises qui me font plaisir, comme La Charente (qui remplace l´inoubliable Bogdan?), On a highway to freedom, superbement interprétée aux galas 2000 et 2001, et bien sûr Le monde au soleil de l´amour, ainsi que des nouveautés qu´il me tarde d´entendre.




Et si ça peut te consoler, il y a plusieurs années déjà que je lutte, tel un chevalier blanc défendant notre langue et l´orthographe que le monde entier nous envie (ou plutôt ne nous envie pas), pour l´erradication de l´abominable e qui salit le joli adjectif de « La vie c´est si joli ». Avec le succès que tu vois.Crying or Very sad Et pourtant point n´est besoin de préciser que joli ne s´accorde pas avec La vie mais avec car la grammaire c´est pas cool. Il suffit de remplacer joli, jolie par un adjectif équivalent, beau, belle
La vie c´est si beau  ou La vie c´est si belle
Quiconque est francophone de naissance (ou francophile de culture) sait désormais qu´il faut écrire joli parce que La vie c´est si belle, c´est vraiment pas beau, ça blesse les oreilles autant que l´abominable e blesse les yeux à la fin de joli. CQFD

Bon, je vais me jeter un dernier petit coup de Beaujolpif pour la route pour me consoler. Cool 


Dernière édition par tropifan le Jeu 5 Déc 2013 - 12:40, édité 3 fois

tropifan

Nombre de messages : 2295
Localisation : Equateur
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  GrandRusignolu le Mar 3 Déc 2013 - 11:43

Merci beaucoup Irtimid pour ce compte-rendu détaillé!

Je vois avec beaucoup de plaisir que la magnifique chanson "Le monde au soleil de l'amour" est enfin au programme après des décennies. Merci beaucoup les PCAIFs!
J'attends avec impatience les vidéos pour la visionner et l'écouter avec régal.

GrandRusignolu

Nombre de messages : 295
Age : 58
Localisation : KALLISTE (Haute-Corse, Figareto-Talasani, 35 km au sud de Bastia)
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://noelmuziotti.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

CD DE GENERATION EN GENERATION

Message  GrandRusignolu le Mar 3 Déc 2013 - 12:03

Je suis intéressé par ce dernier (double) CD mais impossible d'accéder à la boutique sur facebook car le navigateur refuse l'accès en précisant "Cette connexion n'est pas certifiée". Comment faire?

GrandRusignolu

Nombre de messages : 295
Age : 58
Localisation : KALLISTE (Haute-Corse, Figareto-Talasani, 35 km au sud de Bastia)
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://noelmuziotti.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  Thérèse le Mar 3 Déc 2013 - 15:20

de retour dans mes montagnes ..... un petit commentaire du gala de samedi soir Very Happy 
 
Après un excellent repas, encore merci Noële, entouré par les fans Allemands, Néerlandais, Suisse et .... Français, sans oublié notre ami des USA, nous avons pris place dans les merveilleux sièges rouges du Théâtre.

Mon impression générale du gala est positive ... oui, oui, positive pour l'ensemble des chansons avec de nouveaux petits solistes, des nouvelles voix pour le plaisir de nos oreilles. Bravo à tous ces petits, moyens et grands chanteurs.

Par contre, ce que je déplore et qui m'a choquée, c'est la tenue sur scène de certains voix d'hommes. Parfois je me suis demandée pourquoi ils étaient là. Discuter et rigoler devant un micro, autant entre les chansons que lorsque Christian parle est pour moi un NON RESPECT pour leur chef de chœur et encore plus pour le public.

Ce n'est pas une attitude responsable ni un exemple pour les ados et encore moins pour les plus jeunes.

Thérèse

Nombre de messages : 1659
Age : 65
Localisation : 01
Date d'inscription : 02/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://nantua.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  Le_neptunien le Mar 3 Déc 2013 - 16:32

Un grand merci cher irtimid pour ce compte-rendu en or ! Avec les quelques extraits audio que j'ai eu la chance d'entendre presque en direct, j'ai l'impression d'avoir été parmi vous Very Happy

Un petit détail me manque à moins qu'ils ne se soient perdus en arrivant jusqu'à moi : Où sont les prénoms des chanteurs ?? :p :p

_________________
Le_neptunien

Le_neptunien
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 2313
Age : 27
Localisation : Aujourd'hui Madrid, demain Tamarindo ! :)
Date d'inscription : 08/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://allolaterreicineptune.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  Invité le Mar 3 Déc 2013 - 16:48

Pour les prénoms, ne pas les avoir mis est un choix, motivé par deux raisons simples: il y a un certain nombre de prénoms que je ne connais pas, à savoir les nouveaux solistes, ou que j'ai pu zapper et n'ayant pas trop le temps de me les remémorer j'ai fait au plus simple; et d'autre part c'est pour moi un élément complètement secondaire - les prénoms, pas les solistes qui sont derrière - du moment que j'ai essayé de retranscrire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  heinz le Mar 3 Déc 2013 - 20:49

Voici une liste:

Intro
Bonjour la vieMatéo, Hugo
Mon arbreLouis
Aux enfants de la TerreHugo, Martin, Matéo, Gaël, Samuel,
Laurent, Thomas L., Aymard
Né pour vivreLouis, Martin, Samuel
Belle et Sebastien
 - BelleMatéo
 - Mary MorganeYoumes
Le voilier noirLouis, Adrien, Hugo, Alexis, Florian, Matéo
La jument de MichaoDuann
GavrocheMartin
Les hommesGuillaume, Samuel
BlesséSamuel
Les trois clochesMaxim, Martin
Nothing left to looseLaurent
Stand on the wordMartin
C´est de l´eauLes Petits Nouveaux
Mate la meufLouis, Rémi, Hugo, Martin
Le monde au soleil de l´amourRémi, Théodore, Martin, Orian
La charenteMatéo, Youmes, Nils, Louis
Sauvez-laClément
SangoThomas L.
Quelques mots d´amourAlan
La vie c´est si joliSamuel
Alléluia MamanMartin
Mon copain TeddySamuel
Des chansons popPierre, Martin
When I was your manLes adults
Indignez-vousLouis, Hugo, Rémi
Get luckyChoeur
Highway to freedomLouis, Adrien, Laurent, Aymard, Hugo
Rien n´a changéSamuel, Louis
Et tropifan, dans le programme joli avec "e".


Dernière édition par heinz le Mer 4 Déc 2013 - 18:48, édité 3 fois

heinz

Nombre de messages : 152
Age : 61
Localisation : Marl, Allemagne
Date d'inscription : 28/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pcaif-poppys.de

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  tropifan le Mar 3 Déc 2013 - 21:14

Et tropifan, dans le programme joli avec "e".

Hélas, mon cher Heinz, c´est ce que disait Irtimid.  Pourtant il doit bien y avoir quelqu´un dans la chorale capable de corriger les fautes d´orthographe avant d´envoyer le programme à l´imprimerie. J´entends déjà des voix qui me susurrent "sois cool tropi, sois cool tropi". Pas d´affolement, je suis on ne peut plus cool. Cool  Mais comme vous le savez, "Errare humanum est, perseverare diabolicumTwisted Evil 
J´espère (fol espoir peut-être) que l´auteur du programme lit mes élucubrations et qu´à l´avenir il ne salira plus "joli" avec ce vilain e Very Happy 
Mais bravo à toi Heinz... et merci pour la liste des solistes, en attendant que les connaisseurs la complètent ( tu as oublié Aymard pour Les enfants de la Terre)


Dernière édition par tropifan le Mer 4 Déc 2013 - 19:45, édité 1 fois

tropifan

Nombre de messages : 2295
Localisation : Equateur
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  KTsering le Mar 3 Déc 2013 - 21:57

Le jeune soliste de la Marie Morgane s'appelle Younes, paraît-il.

KTsering

Nombre de messages : 941
Localisation : En France
Date d'inscription : 04/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  idavida le Mar 3 Déc 2013 - 22:16

Il y a aussi Adrien qui chante dans highway to freedom, et dans une autre chanson aussi (mais je ne sais plus laquelle : celle avec le soleil ??)

idavida

Nombre de messages : 163
Age : 32
Localisation : Aube
Date d'inscription : 13/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  titiboisco le Mar 3 Déc 2013 - 22:46

Dans la Marie Morgane c'est en effet Younes
Le voilier noir il manque Adrien et Alexis
Nothing left to loses il n'y a que Laurent pas Thomas L
Le Monde au soleil de l'amour Rémy et Théodore puis Orian et Martin
La Charente Matéo Younes
On highway to freedom Adrien Louis Laurent Aymard Hugo
voilà je pense que c'est ok
Ey ily a bien Aymard dans Aux enfants de la terre

titiboisco

Nombre de messages : 131
Age : 65
Localisation : Bois Colombes
Date d'inscription : 24/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  heinz le Mar 3 Déc 2013 - 23:28

Un grand merci à titiboisco.

heinz

Nombre de messages : 152
Age : 61
Localisation : Marl, Allemagne
Date d'inscription : 28/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pcaif-poppys.de

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  tropifan le Mer 4 Déc 2013 - 6:50

Si titiboisco n´existait pas, il faudrait l´inventer Very Happy

tropifan

Nombre de messages : 2295
Localisation : Equateur
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  tropifan le Sam 7 Déc 2013 - 7:19

Je viens de visionner la fin de gala (voir sur vidéos) et je me sens obligé de dire que j´ai vécu un moment de bonheur. Oui, du bonheur à l´état pur. D´abord avec la superbe interprétation de On a highway to freedom, une chanson que j´attendais depuis des années. Pas déçu du voyage sur cette route  menant à la liberté, qui elle-même conduit au bonheur, c´est bien connu. Cerise sur le gâteau, la découverte de la très jolie voix d´Adrien, les cinq solistes étant parfaits, tout comme le choeur et la musique. Magnifique.
Et la fausse sortie était aussi très réussie, très émouvante, j´en avais les larmes aux yeux. Puis le classique Non, rien n´a changé avec Louis et Samuel au mieux de leur forme, Louis vivant ses derniers mois de soprane.
Merci, au nom de tous les malheureux et malheureuses qui n´ont pu assister à ce gala, aux réalisateurs des vidéos qui nous permettent de le vivre, Michael-B et RobinZonfan (pour ceux qui ne sont pas abonnés à son compte YouTube, il a déjà posté une vingtaine de chansons du gala), en attendant l´ami Chorel.
Une petite supplique à eux : ne nous faites pas trop patienter pour les nouveautés, La Charente et Le monde au soleil de l´amour. Merci d´avance. Je les attends pour préparer les nouveaux tiercés Very Happy 

tropifan

Nombre de messages : 2295
Localisation : Equateur
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  calicoba le Lun 9 Déc 2013 - 8:27

Je joins mes remerciements à ceux de Tropifan pour remercier tout ceux qui nous permettent de vivre tous les concerts des petits chanteurs que ce soit à travers les videos ou les comptes-rendus. Un grand merci à tous !

calicoba

Nombre de messages : 363
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 15/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  Lyonel le Jeu 19 Déc 2013 - 22:14

J'ai sans doute un train de retard et ça montre que je ne suis pas le plus assidu des fans mais... qu'est devenu Antoine ? 1 sacrée voix qui m'enchantait, et que je ne retrouve plus depuis quelques temps dans les concerts !


Dernière édition par Lyonel le Jeu 19 Déc 2013 - 22:27, édité 1 fois

Lyonel

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 13/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: GALA 2013

Message  Michael-B le Jeu 19 Déc 2013 - 22:20

Antoine a malheureusement quitté le chorale.

Pierre, il chante encore, même comme soliste:

Des chansons pophttp://youtu.be/pCF4OmOv0_gPierre, Martin

Michael-B

Nombre de messages : 239
Localisation : Allemagne près de Stuttgart
Date d'inscription : 28/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/TempoKidsFan

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum