Tournée Corse Porto-Vecchio 18/07/2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tournée Corse Porto-Vecchio 18/07/2008

Message  Simulacra le Jeu 24 Juil 2008 - 13:07

Porto Vecchio… sans doute le concert le plus éloigné de Corte pour les petits chanteurs, et le plus prêt de la maison de mes parents pour ma pomme… (comme quoi, le malheur des uns fait parfois le bonheur des autres)

Je vous passe le resto (si un jour vous allez dans le coin, direction « chez anna » pour déguster de délicieuses dollaris.

Mais passons, car il y avait un concert, et j’ai juste eu le temps de trouver une place assise pas trop mal située avant le début du concert, une fois le resto terminé.

J’ai aussi eu la chance d’acheter un programme à Alan, qui m’en aura décidément vendu pas mal, et qui aura profité de l’occasion pour en vendre un à ma mère qui venait elle aussi assister au spectacle (Quitte à faire)

Les petits chanteurs étaient juste devant le centre culturel, une très belle salle, mais pas très pratique en été. Pour une fois, et cela est rare, il n’y avait pas de chaise, en effet, il y avait des sortes de grands escaliers sur lesquels pouvaient prendre place les amateurs…

Si au début, il n’y avait pas beaucoup de monde, le doux bruit a attiré les foules puisqu’on comptait en permanence environ 300 personnes, malgré les allées et venues des gens qui venaient et s’en allaient.

Le son était bon, la technique avait peur à cause du vent que cela ne gène, mais il s’était calmé et tout était parfait pour le spectacle.

C’est donc sur les marches, à côté de la femme de mon parrain, que j’ai pu assister à ce concert encore une fois de toute beauté, et assez proche de celui de biguglia dans le style et les chansons… sans grandes surprises, mais je peux dire qu’on a été gâtée, tout ce qu’il y a de plus beau a Asnières nous a été offert ce soir là.

- L’homme qui n’avait pas de maison

On commence par le très classique chant d’ouverture depuis maintenant le gala, avec bien entendu Thomas et Clement, de quoi se mettre dans l’ambiance, et la femme de mon parrain, qui ne savait pas ce qu’on l’emmenait voir, pu me sortir « ah ouais, c’est ca… mais c’est vachement bien » (En fait, elle n’avait rien compris, elle pensait qu’on l’emmenait voir du chant corse chorale genre polyphonique, avant même d’avoir posé ses fesses, elle voulait repartir, mais après la première chanson, il n’en était plus question, bien entendu)

Et pour que tout soit encore plus clair, Jean nous a offert un petit cours sur l’histoire de la chorale, parlant des origines très proches des chorales type croix de bois (je pense, confirmez si vous l’osez, que les pca ont été membres des pueris cantores à une époque) et bien entendu, le virage dans les années 60, la rencontre avec Barclay, et la suite, tout le monde la connait. Bien entendu, cela permet d’introduire la suite en la qualité d’un chant d’abbacadabra :

- The piper

Si on s’attend tous à Aymard pour cette chanson, il ne faut pas oublier qu’auparavant, elle a été chanté et rechanté par d’autres chanteurs d’Asnières, qu’on entend plus forcément beaucoup en solo, mais qui sont encore là, et ce fut donc une très bonne surprise de voir Arnaud commencer ce chant, qu’il connait si bien. Bien entendu, Aymard l’a tout de suite rejoint pour le finir.

- Jte demande pas

Le titre de Mercredi Libre, que chante Thibault, nous a été proposée encore une fois… j’en tremblais et la femme de mon parrain n’avait que le mot « magnifique » à la bouche pour exprimer ce que l’on ressent devant la voix douce et sensible de ce jeune garcon. C’est une chanson triste, d’un gamin à son père, qui ne veut pas d’un héros ou quoi que ce soit à la maison, mais d’une personne qui l’aime. C’est le genre de chanson que moi, j’adore, et thibault est d’une grande sensibilité dessus, ce qui ne déçoit pas du tout.

- Qui peut dire ou va le vent

Florian, Louis et Alan, une fois encore, pour une chanson pleine de vie et de geste. Si Florian a complètement assimilé la gestuelle, si Alan est toujours aussi dynamique, et bien Louis aussi s’en tire plutôt bien, en étant très volontaire, avec la voix de plus en plus posée et assumée, et semble t’il, avec un grand plaisir de sa part de se produire ainsi sur scène.

- La planète amour

Encore une fois Thomas, la promesse d’un nouveau monde, et plus encore… Et à en juger la réaction de la femme de mon parrain, il n’y a pas que les voix douces qui ont du succès, la gestuelle, l’énergie et la force vocale de thomas font vraiment mouche et scotchent l’assistance à chaque fois.

- Allons danser

Cliff et Clement, qui danse (depuis qu’il a trouvé le petit tour sur lui-même, il s’en sert à chaque fois).
J’explique brièvement à ma très chère que Cliff à de qui tenir, elle n’en revient quand même pas qu’il chante si bien. Et pareil pour Clement, je vous passe les compliments, on en aurait pour des heures !

- Tous les enfants chantent avec moi

C’est Jean qui introduit cette chanson en nous rappelant qu’il n’y a que des enfants dans le public, et qu’il est donc très important de suivre Thomas dans son interprétation…
En même temps, il n’aurait pas eu besoin de le dire, le punch de Thomas étant suffisant pour faire bouger une ville entière, c’est 300 personnes qui reprirent « lalala » en cœur, et c’est acclamé que le chanteur remis le micro en place pour rejoindre ses camarades.

- Bonheur

Un Bonheur, tout simplement, une interprétation classique de la part de Clement, mais qui s’est quand même donné plus qu’a l’accoutumée, puisqu’il a fait tenir de nombreuses secondes les dernières notes, montrant que même après plus d’une semaine de concert, il avait encore de très larges ressources et de belles capacités. En tout cas, c’était impressionnant le temps qu’il a réussi à tenir, chapeau à lui. (Pour que je le note, ca a du me marquer Very Happy)

- Jésus révolution

Ca faisait longtemps, dans mon esprit peut être, enfin j’ai pas de mémoire, qu’on avait pas eu jésus… Et ce fût Aymard qui, comme à chaque fois depuis quelques mois, s’en est chargé, cette fois ci aidé de Clément… Bon, la femme de mon parrain était charmée, son chien un peu moins puisqu’il était mort de trouille (un croisement entre un bichon et un autre petit chien dons je n’ai plus le nom). En même temps, sa maitresse était trop occupée à regarder le spectacle pour s’occuper de l’animal.

- L’hymne à l’amour

Jean présente maintenant LE chant qui a tant marqué cette tournée, il est salué d’un coup de klaxon en annonçant le titre (une chance, rien ne vint perturber Laurent réalisant son œuvre)
Que dire… Si ce n’est que même Antoine qui faisait la poursuite a stoppé tout mouvement, pour écouter, avec le public, quasi religieusement, laurent donner tout ce qu’il avait.
Ma très chère voisine était sous le choc d’une telle beauté, d’une telle maitrise, et Jean nous offrit un grand moment de tendresse envers son petit chanteur, posant sa main sur l’épaule de se dernier, et le tenant par la main jusqu'à la dernière seconde, pour recevoir avec lui une acclamation méritée du public, ne laissant qu’un sourire, un peu géné, de la part de Laurent, surement très heureux du succès rencontré, et sans doute satisfait du travail accomplit.

- L’oiseau

Le jeune thibault, le sourire au lèvre, maintenant qu’il sait qu’il peut le faire, il n’y a plus de raison d’avoir peur, alors il donne de la voix et de la douceur pour ce chant, présenté par Jean comme un des nombreux génériques, avec poly et les autres belle et sebastiens que la chorale avait réalisé dans les années 60, et un de ceux qui ont été gardé jusqu'à aujourd’hui.
Bref, Thibault s’en ai très bien tiré, avec plein de douceur, c’était magnifique et on peut fonder beaucoup d’espoir pour lui pour la suite de ses aventures avec les petits chanteurs : )

- Le mendiant de l’amour

Je ne peux que citer Jean « Et maintenant, les chœurs et portefeuilles se préparent doucement et surement »
Bref, c’est Alan qui une fois de plus a fait le show, sans aucun problème, on dirait qu’il a fait ca toute sa vie.

Enfin, l’entracte… je discute un peu avec ma mère qui m’annonce qu’elle adore le petit qui a fait la dernière chanson et qui lui avait vendu un programme, alan donc. Ca tombe bien, alan me passe sous le nez deux minutes après et je l’interpelle en lui disant « tu sais, ma maman t’aime beaucoup et adore te voir chanter » (je ne fais que répéter, c’est pas moi monsieur le juge, je vous le jure, c’est ma mère). Alan a un petit recule et me demande juste « elle est ou ? ». Je lui indique la position de ma mère et le petit mendiant de l’amour s’en va immédiatement lui dire « merci ». C’est ti pas un ptit garcon bien élevé ca ?

En tout cas, ca a permis à ma mère de me redire tout le bien qu’elle pensait d’alan, et aussi, puisque s’en était l’occasion, le bien de celui qui chante l’hymne à l’amour… Oui oui, laurent donc… Je lui dis…

Attention ! Si un certain « Nicolas » et son fils lisent se résumé, qu’ils passent les quelques lignes suivantes, c’est que des compliments sur eux, jvoudrais pas qu’ils rougissent !

Je dis donc à ma mère que Laurent est un môme adorable, comme son père qui est vraiment sympa, que c’est un garcon bien, tout ca tout ca tout ca… (eeeh, jvous ai dis de pas lire >.<)

Bon, je vois Laurent à deux pas en dessous, je lui présente donc ma mère qui l’admire tant, qui lui fait plein de compliment, Laurent très poli la remercie et retourne vaquer à ses occupations, c'est-à-dire à ce moment précis, aller chercher un cd pour le vendre à des fans de passage.

Après cela, ma mère me dit « mais Laurent, tout le monde doit le complimenter non ? »
… C’est ca que j’aime chez ma mère, elle enfonce des portes ouvertes, mais ca ne fait pas de courant d’air.

Enfin, comme je me retrouve devant gérard, je le salue, ce dernier me parle du jeune thibault et de l’oiseau, me montrant tout l’attachement qu’il a pour ce petit chanteur, et enfin, je salue Jean, qui n’est pas à une boutade prêt et me sort un classique « tiens, on ne s’est pas déjà rencontré quelque part ?! » avec un sourire.

Bien entendu, je le félicite et remercie pour cette superbe première partie, puis il va se désaltérer pour ensuite nous offrir la suite du spectacle.

Tout le monde est donc de retour sur scène, Jean présente le spectacle, il y a quelques changement dans les polos, mais je n’ai pas noté dans le détail, c’est juste que cela reste très coloré et très agréable à l’œil.

- Aux arbres citoyens

Pas de déguisement, un Cliff en tenu de scène et un Aymard en bleu, mais je pense avoir déjà dis tout ce qui était possible sur la complicité des deux chanteurs et la qualité du chant.

Ensuite Jean présente l’époque poppys… sans chanter ! Tiens donc…

- Love, Lioubov, Amour

Laurent et Thomas, l’un en rouge, l’autre en orange je pense (enfin, Thomas n’avait plus son saumon cette fois ci), pour un chant classique de l’époque, que moi, personnellement, j’adore énormément, et que les deux chanteurs réalisent à la perfection.

- Monsieur Walt Disney

Alan, en marron et Clement en rouge (comme l’autre clement d’ailleurs) (je crois qu’il y avait beaucoup de rouge ce soir là, à moins que ce ne soit l’éclairage ou mes yeux) pour un ptit Mr Walt Disney du cd poppys de l’époque… Des paroles agréables qui plaisent à la femme de mon parrain, bien contente d’être restée avec nous pour cette seconde partie (le chien lui, a toujours peur, mais on s’en moque du chien)

- Non ne criez pas !

Alan et Florian… oui oui, en rouge lui aussi, pour un chant sur des parents pas gentils Duuuuuuu tout avec leurs enfants… Enfin, moi je me dis, y en a qui prennent exemple sur la réalité quand ils chantent… quand Florian nous a sortit son « Mais mon garçon, on plaisante », j’aurais juré voir son père avec un de ses petits sourires dons il a le secret… de là à ce que le fils se soit inspiré du père pour trouver le ton juste pour chanter cette chanson…. Very Happy

Enfin, Jean, se décide à chanter un petit morceau d’isabelle… pour que le public suive

- Isabelle

La question, cette fois ci, c’est de savoir si Florian s’inspire de son père pour déclarer son amour à isabelle… si oui, il y en a une qui a bien de la chance d’avoir droit à autant de romantisme.

Pour ce qui est de la chanson, Florian s’est bien débrouillé, Jean, très tendre avec les enfants ce soir là, lui a posé une main sur la tête, et c’est les deux ensembles qu’ils ont encouragés le public à chanter, chanter et chanter encore « la,la,laaaaaaa »

- Gare au loup

Clement et Thomas L.
La femme de mon parrain me sort « Oh punaise, il danse bien celui là »… Je me demande si elle n’a pas le même fournisseur de porte ouverte que ma mère ! En effet, Thomas nous a offert un petit pas de danse dons il a le secret pendant que le chien se cachait dans les bras de sa maitresse (peut être comprend il les paroles.. ou est il froussard à la base)

- Des chansons pop

Aymard et Elyais, tout le monde à fond pour la choré, un plaisir (sauf pour le chien, mais ca…)

Enfin, Jean présente son hommage à la corse, en parlant du climat idéal, des paysages… et finis par un ovationné « la corse, c’est quelque chose de fabuleux », laissant la place à l’hommage « en corse » des petits chanteurs à l’ile de beauté.

- Canta

Thibault, Laurent, Aymard, Vincent, Jean Louis, comme d’habitude, un chant que les corses connaissent et aiment

- Liberta

Une fois de plus parfait, une fois de plus une acclamation

- Dio vi salve Regina

Ah la la, l’hymne corse…

J’ai dis à la femme de mon parrain « tu vas voir, lors du dio vi salve, tout le monde va se lever ! »

Bon, le problème de porto vecchio, c’est qu’il y a beaucoup de touriste !

Certe, il y avait aussi des corses, qu’on pouvait apercevoir tout derrière, debout, mais sur les marches, que du touriste… sauf un, qui seul, tel un indestructible village de gaulois, c’est levé pour cet hymne.

Et je vous dirais pas qui ! Non mais

- Quand les hommes vivront d’amour

Francis Gael et Cliff, pour finir… même ma très chère femme de parrain m’a dit « elle est belle cette chanson », dès les premières notes… alors bon, j’avoue, elle est belle.

Enfin, Jean remercie tout le monde, présente les prochaines dates, blague comme à son habitude « pour le prochain concert, c’est pas loin, en partant maintenant, vous pouvez y être juste à temps ». Blague à part, chapeau aux petits chanteurs qui sont vraiment baladé d’un coin à l’autre de la corse et qui pourtant, sont toujours énergiques et souriant.

C’est le moment des rappels, avec un classique

- Non non rien a changé

Cyprien, Clement, Thomas L, il y a des choses qui ne changent pas, pour tout le reste, il y a les petits chanteurs

- Let the sun shine in

Aymard et Vincent, superbe, qui remplacent très bien leurs ainés, et avec un final de l’orchestre merveilleux qui a retenu beaucoup de monde.

Et voila comment s’est finis ce superbe concert de porto vech

J’en profite pour passer une petite annonce

« Jeune fan cherche synonyme aux mots « superbe, magnifique et génial » pour résumé intéressant. Envoyez au forum qui transmettra »

Voililoudadou : ) Moi, je suis allé me couché après tout ca, et la femme de mon parrain était très contente ! (Et ma mère adore Alan et Laurent, mais je pense l’avoir déjà dis Very Happy)
avatar
Simulacra

Nombre de messages : 2868
Age : 29
Localisation : Ici ou d'ailleurs
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournée Corse Porto-Vecchio 18/07/2008

Message  tropifan le Jeu 24 Juil 2008 - 16:24

Ce qui est superbe, magnifique et génial de ta part, c´est que tu parviens à nous raconter ce concert avec à peu près les mêmes chansons que d´habitude comme si c´était une nouveauté. Et on ne se lasse pas de lire que nos petits chanteurs préférés sont extraordinaires, étonnants et merveilleux. Tiens, ce sont presque des synonymes Smile
Mais comme je suis sympa, quelques autres pour qualifier le prochain concert : splendide, somptueux, admirable, brillant, grandiose
Qu´est-ce qu´on dit à tropifan ? Very Happy Very Happy

tropifan

Nombre de messages : 2381
Localisation : Equateur
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournée Corse Porto-Vecchio 18/07/2008

Message  chorel le Jeu 24 Juil 2008 - 20:16

cheers admirable, adorable, architectural, beau, bellissime, brillant, divin, éclatant, élevé, emphatique, épatant, étonnant, excellent, exceptionnel, extraordinaire, fabuleux, fantastique, fastueux, formidable, généreux, glorieux, grand, grandiose, imposant, incomparable, inouï, joli, luxueux, magistral, magnifique, majestueux, merveilleux, mirifique, mirobolant, munificent, noble, paradisiaque, parfait, prestigieux, prodigieux, pompeux, radieux, ravissant, relevé, remarquable, riche, royal, satané, seigneurial, sensationnel, somptueux, splendide, sublime, superbe, supercoquentieux, triomphal, terrible...
avatar
chorel

Nombre de messages : 1189
Age : 63
Localisation : Joinville le Pont
Date d'inscription : 01/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://choreolia.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournée Corse Porto-Vecchio 18/07/2008

Message  Maximilien le Ven 25 Juil 2008 - 8:18

chorel a écrit:cheers admirable, adorable, architectural, beau, bellissime, brillant, divin, éclatant, élevé, emphatique, épatant, étonnant, excellent, exceptionnel, extraordinaire, fabuleux, fantastique, fastueux, formidable, généreux, glorieux, grand, grandiose, imposant, incomparable, inouï, joli, luxueux, magistral, magnifique, majestueux, merveilleux, mirifique, mirobolant, munificent, noble, paradisiaque, parfait, prestigieux, prodigieux, pompeux, radieux, ravissant, relevé, remarquable, riche, royal, satané, seigneurial, sensationnel, somptueux, splendide, sublime, superbe, supercoquentieux, triomphal, terrible...
T'as oublié celui la, aussi : Breton lol!
avatar
Maximilien

Nombre de messages : 427
Age : 30
Localisation : Lorient - Bretagne
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.pano-boutique.com/boutique/lorient

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournée Corse Porto-Vecchio 18/07/2008

Message  Gérard DEMARECAUX le Ven 25 Juil 2008 - 8:51

QUESTION: Pourquoi le compte rendu de la tournée actuelle s'arrête au 19 Juillet ????? pale

Gérard DEMARECAUX

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 23/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournée Corse Porto-Vecchio 18/07/2008

Message  Flomick le Ven 25 Juil 2008 - 9:02

Gérard DEMARECAUX a écrit:QUESTION: Pourquoi le compte rendu de la tournée actuelle s'arrête au 19 Juillet ????? pale

Parce que la suite est en cours d'écriture (journées du dimanche 20 au mercredi 23 juillet). Je dois suivre le rythme de la Chorale et narre leurs aventures au fur et à mesure qu'ils me communiquent de leurs nouvelles.

Alors, pas de souci, il devrait y avoir un long résumé avant la fin de la journée.

A bientôt,

Bien Cordialement,

_________________
Flomick
Administrateur - Fondateur
avatar
Flomick
Admin
Admin

Nombre de messages : 1727
Age : 50
Localisation : Hauts-de-Seine
Date d'inscription : 21/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://fansdespcaif.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

suite compte rendu

Message  fab427 le Ven 25 Juil 2008 - 18:02

j'ai hatte de lire ce que jean nous racont depuis ses quatres jours sans nouvelles
tes comptes rendus sont res bien fait et as tu posté les photos
continue
fab
avatar
fab427

Nombre de messages : 11
Age : 53
Localisation : saint ouen pres de clichy
Date d'inscription : 06/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournée Corse Porto-Vecchio 18/07/2008

Message  Nicolas le Ven 25 Juil 2008 - 20:48

Epatant ! Chorel. Plus de 50 adjectifs, classés par odre alphabétique : n y aurait il pas une autre passion que celle du chant chorale derrière une telle abondance ?
Encore Merci à nos deux champions du CR ... ce soir avant dernier concert de la tournée. Bientôt des larmes, mais cette fois ci chez nos petits chanteurs qui sentiront la fin d'une magnifique aventure/tournée. Heureusement ils vont avoir qq jours supplémentaires sur cette terre corse qui les séduit autant qu'ils séduisent son public.

Nicolas
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 25/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournée Corse Porto-Vecchio 18/07/2008

Message  chorel le Sam 26 Juil 2008 - 19:18

Il n'y avait pas d'autres abjectifs pour décrire cette tournée narrée chaque jour par nos deux chroniqueurs pour les PCAIF.
Des articles vraiment bien construits, qui fait que l'on a l'impression d'assister aux représentations.
Bravo à eux et aussi à Jak pour ses résumés sur la tournée des TempoKids.
Baptiste, j'espère avoir répondu à ta recherche pour le jeune fan !
avatar
chorel

Nombre de messages : 1189
Age : 63
Localisation : Joinville le Pont
Date d'inscription : 01/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://choreolia.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournée Corse Porto-Vecchio 18/07/2008

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum