Episode 3 Tournée dans la Drôme : Etoile-sur-Rhône 14/07/2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 3 Tournée dans la Drôme : Etoile-sur-Rhône 14/07/2008

Message  jak le Lun 21 Juil 2008 - 12:25

Like a Star @ heaven ETOILE-SUR-RHONE Like a Star @ heaven

Sur la route de Crest, à gauche après le radar. C'est ainsi qu'on m'indique le lieu du concert lorsque je demande au village. Un panonceau indique : Dépôt Emmaüs. Je suis un peu en avance et un chanteur coure pour ouvrir la large grille rouge. J'entre dans le site Emmaüs et je me pose d'emblée une question : Mais ils ne sont pas prêts pour le concert ?

Le camion est au milieu de la cour et du monde s'affaire autour. Des micros sont éparpillés sur le parking, de nombreux câbles déroulés par terre. Mais noooon, fausse alerte. Tout est prêt, les micros et les câbles sont au sol car il n'y aura pas d'estrade. On est entrain de mettre les chaises en place, les Compagnons d'Emmaüs présents donnent un sacré coup de main. La table de mixage a été installée dans le camion qui restera en place. Il pourrait pleuvoir, on ne sait jamais. L'inquiétude se fait sentir, la déception du début de tournée sous la pluie aussi .A gauche de la scène est rangée la grande camionnette marquée "Emmaüs, fondé par l'Abbé Pierre" à côté d'un hangar, le dépôt de marchandises. Côté buvette, une affichette annonce "repas 3 €". Même sans concert, ce lieu est tout particulier.

19h59
Le chef de chœur, Luc, dit bon, on va se mettre en place. Eh, oh, le public commence juste à venir. Ah ces alsaciens, quand c'est l'heure ... D'accord, début du concert un quart d'heure plus tard et c'est très bien.

Première note, première émotion. Le son est parfait, mieux que d'habitude. Pourtant en plein air, il faudra qu'on m'explique la différence d'un endroit à l'autre. Je ne sais pas, moi, c'est peut-être la qualité du macadam qui est meilleur ici ? Ou bien le soleil de Provence qui est entré dans les chœurs ?

C'est reparti pour le même programme qu'hier soir, et je ne m'en lasse pas. Ici, "Les jardins du ciel" prennent une dimension exceptionnelle. Suivi de "Aux arbres citoyens". Luc annonce maintenant que Nicole Rieux a présenté à l'Eurovision 1975 la chanson "Et bonjour à toi l'artiste". Puis en introduction à "Liberté, liberté", Luc nous rappelle qu'il reste "des pays où des dictateurs règnent en maîtres".

Car les gens sont faits de la sorte
Mais que se passe-t-il en ce lieu ? Qu'est-ce qui m'arrive ? Le son est excellent, je l'ai dit. Le public n'est pas venu en masse, heureusement car il n'y a pas beaucoup de bancs et chaises. De nombreux spectateurs sont debout à l'arrière. Public ? Ah mais ce sont des parents et accompagnateurs. Un public merveilleux fait de nombreux habitués. Et ce n'est pas tout.

L'éclairage. Un projecteur a énergie nucléaire éclaire la scène d'une lumière rasante. Une couleur chaude, un blanc-jaune très très lumineux, le soleil sunny Ce soleil qui ne va pas se coucher, pour profiter plus longtemps du spectacle. Un bon vent aussi, on est dans la vallée du Rhône. Quelques chanteurs font la grimage, c'est sûr, une poursuite d'une telle puissance est insupportable de face. Ils recherchent l'ombre de leurs voisins. Mais quel régal quand cette ambiance est mélangée à la voix de Quentin qui chante : "Il suffit d'une fleur pour attendrir le monde ...". Pendant cette cinquième chanson de la soirée, j'ai réalisé que c'est l'un des meilleurs concerts qu'il m'a été donné de voir. Comme tout a une fin, le public a applaudi ... applaudi au point que Luc nous lance avec bonne humeur : "Allez n'hésitez pas à vous échauffer les mains, ça nous fait plaisir".

Point final
Il vient de se passer quelque chose, l'osmose entre le public et les chanteurs. Les "fidèles" du dernier rang se mettent à taper dans les mains, entraînant tout le monde. Le concert se poursuit alors avec entrain.

An american trilogy
Dont je rappelle la fin des paroles : "... glory alléluia, son âme ira au ciel"
"Là il ira très haut dans le ciel vu la façon dont il a été chanté". Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Luc. Il se passe vraiment quelque chose ce soir. An american trilogy, chanson d'Elvis Presley. Et face à David sur le devant de la scène, Luc commente :"C'est le plus grand, le King, Elvis". Une voix du public crie "allez Elvis". Pauvre David qui a du mal a retenir son fou rire. De l'émotion.

L'homme qui n'avait pas de maison
On annonce le titre suivant.
- Luc sûr de lui: "L'homme qui n'avait pas de maison"
- La technique : Psssssst
- Luc :Comment ?
- La technique, chuchotant : "Laissez-nous essayer"
- Luc, sûr de lui : Oui je sais. Donc "L'homme qui n'avait pas de maison" !

Sans autre commentaire, avec toute l'humilité dans ce lieu habité par les Compagnons d'Emmaüs. J'ai de mon côté ressenti une force terrible dans la chanson.

Barbecue
C'est l'heure de l'entracte. Repas 3 € et j'ai faim. C'est une soirée pas comme les autres, et une buvette comme je n'en ai jamais vu. Le barbecue fume, Saucisses ou merguez, frites, pain, boisson, et rigolade en plus, tout est compris.

Deuxième partie
"A contre courant" écrite, composée et chantée par Gil, est l'occasion de proposer son disque, disponible sur place, au prix de "150 euros". Enlevez le 1 et le 0.
Entre les différents morceaux, on apprendra que la chanson reprise du gala 2006, "le sud" de Nino Ferrer, était en bagarre au hit parade contre "L'été indien" de Joe Dassin la même année.

Plus tard dans la soirée, durant l'émouvante chanson de Yannick Noah "Dans et sur mes bras" les parents et accompagnateurs du fond sortent les briquets. C'est déjà rare sur un concert des Tempo Kids. Ce qui est devenu vraiment étonnant, c'est quand le technicien éclairagiste a enlacé le pied d'un projecteur comme si c'était un briquet, pour faire le même va et vient au rythme de la douce musique. Emouvant.

Pas étonnant dans cette ambiance déchaînée qu'à l'annonce de "Lollipop" on entende quelqu'un crier :
"Yann tu t'lâches, hein".
Et dire qu'on est à 500 km de l'Alsace !

Rappel
Vers la fin du concert, l'ambiance est tellement chaude, avec tellement d'applaudissements entre les chansons, que le public réclame "une autre" trop tôt.
Et Luc est d'accord, tout sourire : "On peut en faire une autre, mais on va faire la dernière d'abord"

Pour finir en deuxième rappel, "aux arbres citoyens".
Le soleil qui s'est couché après l'entracte, la nuit est tombée peu de temps après, et le vent continue de souffler. Manu approche le devant de la scène en se frottant les bras de froid. Ce que Luc ne manque pas de relever, lui disant avec humour que les autres n'ont pas froid.
En fin de chanson, par défi, Manu finira torse-nu, suivi par ses compagnons. Sous les acclamations cheers

Ainsi s'achève ce concert, cette première tournée. A tous les Tempo Kids, merci, merci mille fois d'être venu, d'avoir chanté, merci.
Ah quelle chance d'être venu.
avatar
jak

Nombre de messages : 1313
Localisation : pas très loin de Wattwiller - Alsace
Date d'inscription : 30/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 3 Tournée dans la Drôme : Etoile-sur-Rhône 14/07/2008

Message  tropifan le Lun 21 Juil 2008 - 17:01

Super ton compte-rendu Jak cheers Le pb, c´est que Hover et toi vous provoquez parmi les lecteurs un sentiment de frustration, on aurait bien aimé être là. Une autre fois peut-être. Ojalá, comme on dit ici Rolling Eyes

tropifan

Nombre de messages : 2380
Localisation : Equateur
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum