Tournée Corse île Rousse 12/07/2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tournée Corse île Rousse 12/07/2008

Message  Simulacra le Lun 14 Juil 2008 - 16:47

Concert Ile Rousse Samedi 12 Juillet

Après le parvis d'une église, c'est sur une place au bord de mer que se sont produits les petits chanteurs.

Le concert débutant à 21h30, j'ai un peu marché dans la ville, me suit pris une glace et ait reçu une bonne nouvelle de la part de notre administrateur, bravo à lui qui est papa pour la 3ème fois!

Ensuite, les petits chanteurs sont arrivés en tenu de première partie de soirée, et, oh, surprise, ce sont les « grands », comprendre la bande Vincent/Clement/Thibault/Elyais qui se sont chargé de la vente de programmes.

J'en ai naturellement acheté un à Vincent qui traînait par là. Bien entendu, ca n'a pas beaucoup plus à Clement qui voulait aussi m'en refourguer un et qui s'est mis à me traiter de « faux fan » quand j'ai refusé de lui en prendre un à lui aussi (toute allusion à un certain forum ne serait pas tout à fait fortuite hein... hum...). Il est même aller voir Thibault en lui disant « Baptiste, c'est un faux fan », ce dernier décidant donc de me faire un petit forcing, en me faisant remarquer que c'est ce soir ou jamais, car il risque de ne pas en revendre de la tournée, et, devant l'argument bateau « j'ai plus d'argent », il a eu la réponse toute trouvée : « C'est faux, je t'ai vu manger une glace tout à l'heure »

Donc oui, ils se moquent de moi, mais bon, faut bien qu'ils se moquent de quelqu'un non? Enfin, j'ose pas imaginer toutes les bétises qu'ils peuvent raconter sur mon compte dès que j'ai le dos tourné, vu que déjà, de loin, ils repèrent mes faits et gestes pour les ressortir au bon moment. J'ai aussi parlé un peu avec Waël qui s'est assis 5 minutes à côté de moi et à qui j'ai écorché le nom comme d'habitude (impardonnable)

Bref, le concert pouvait enfin commencer, et alors là, une scène magnifique, sur deux niveaux.

Devant, on trouvait l'orchestre et les tenors et basses, et derrière en hauteur, les sopranes 1 à 3 sur une seule ligne derrière les micros des solistes ...

Au niveau du public... plein à craquer, il faut dire qu'une place au milieu des cafés au bord de la mer, ca attire du monde, et toutes les places assises étaient prises, et les restaurants autour de la place pris d'assaut pour accueillir un public vraiment dense, ou tout le monde était représenté, allant de l'enfant assis à mes côtés, fou de joie d'assister à un concert au couple corse ayant connu les petits chanteurs lors du dernier passage en Corse et étant fidèle au poste.

Sinon, comme c'est maintenant la règle, gaël a été pendant une grande partie du concert à la gratte.

Arnaud a participé à la première partie en tant que Choriste, et j'ai cru comprendre qu'il passait le reste du temps à la balance, mais ca demande quand même confirmation.

Le concert enfin... je risque de me répété, donc je ferais plus court que le précédent, car c'était exactement le même programme à quelques petites différences.

- L'homme qui n'avait pas de maison

Clément et Thomas, as usual, c'est beau, c'est efficace et ca permet à Jean d'introduire le groupe et les organisateurs, aujourd'hui une certaine Nicole, qui s'est présentée au public en tenant Elyais par la main.

The piper

Aymard bien entendu, pour ce « classique » d'abbacadabra

- Y avait une ville

Aymard et Thibault comme le veut l'usage, pour ce chant contre la guerre, et devant gérard qui mitraille ses petits protégés avec son appareil, il n'y a pas à dire, ca risque de faire de belles photos pour la chorale.

- Aimer à perdre la raison 

Francis-Gaël, qui est monté sur le haut de la scène pour rejoindre les petits chanteurs et perdre la raison à en aimer ou le contraire, je ne sais plus.

Qui peut dire ou va le vent

Comme la veille, Florian, Alan et Louis qui essaie d'être le plus efficace possible et y met beaucoup du siens pour réaliser la chorégraphie. Pour les deux autres, rien à redire, on reste dans la grande classe.

- Un monde iréel

Rien de neuf à signaler sur cette chanson qui fait fondre si facilement le public... quelle idée de génie a bien pu avoir Jean le jour ou il a demandé à Laurent et Thibault de faire ce duo.

- La planète amour

Thomas, bien entendu hein, on ne change pas, et d'ailleurs, on peut à se moment du concert noter qu'il y a des habitués dans le public... « Lui aussi il a une belle voix » ais je pu entendre quand Thomas est venu prendre le micro... Mais ils ont tous une belle voix, ca tombe sous le sens, même si il est vrai que celle de Thomas, si particulière (entre aigus et grave avec une sorte d'accent terriblement efficace et personnel) fait toujours son petit effet, surtout lorsque la voix est accompagnée des mimiques qui caractérisent si bien le petit chanteur.

- Allons danser

Cliff et Clement, mais sans la petite danse de la veille :-( Par contre, au niveau de la voix, on ne présente plus Cliff qui réussit très bien tout ce qu'il entreprend, et on va finir par ne plus présenter clément qui lui aussi, assure sur cette chanson de Sardou pourtant pas si facile que ca.

- Tous les enfants chantent avec moi

Devinez qui? Thomas bien sur hein, avec toujours le même effet sur le public, et avec toujours un encouragement de la part du soliste et de son chef de coeur pour que le public, justement, reprenne cette chanson.

- Bonheur

Clement bien sur. De la voix, du geste, et du bonheur, donc, pour le public. (Oui, je reprend le même commentaire que la veille, mais que voulez vous, c'est la même chanson)

- L'hymne à l'amour

Les notes retentissent, Laurent s'approche, et c'est sous un véritable triomphe de la part du public qu'il s'empare du micro. La suite, vous la connaissez sans doute.. a capela, puis avec les choeur, puis un final de nouveau a capela... je voulais enregistrer en vidéo, mais j'avais des frissons et je tremblait de tout mon corps à la fin de la chanson, comme la majorité des gens présents, conquis par la voix de laurent.

- Ave Maria

Pas de soliste, naturellement, mais les applaudissement viennent de partout, des terrasses des cafés, du public régulier... y a pas à dire, cet ave, si il était chanté dans les églises, il y aurait plus de gens à la messe.

- Le mendiant de l'amour

Devinez qui parle de la quête et envoie chanter Alan? Le chant obligatoire pour finir toutes les premières parties.

Et voilà l'entracte... pour ce qui est de la mode polo, pas de changement notable, en corse, on porte beaucoup de rouge (5 petits chanteurs je crois), mais encore plus de bleu qui est LA couleur de cet été (pas moins de 7 petits chanteurs dans des nuances de bleus).

Je discute un peu avec la tante de Paul (si vous ne voyez pas qui c'est, demandez à flomick, il doit bien savoir...) et je salue Jean Louis qui passait devant moi, notre biscotte nationale semblait très en forme et j'ai osé lui poser la question qui me taraudait depuis la veille : Qu'est ce qu'il pouvait raconter de si drôle à Vincent pendant Conta pour que ce dernier pouffe de rire de cette manière à chaque concert...

Non, ne comptez par sur moi pour vendre la mèche, de toute manière je ne sais (presque) rien, mais en tout cas, l'explication de jean-louis m'a bien fait rire.

Sinon, petit point sur le public avec un Jean Louis ravi d'une telle affluence... encore bravo à l'Ile rousse pour l'organisation!

Après donc une longue entracte, le spectacle reprenait de plus belle.

- Aux arbres citoyens

Comme la veille...

Aymard et Cliff, fort du succès de la veille, ont réitéré l'expérience short débardeur bob, et cette fois ci, Aymard a suivit complétement l'accoutrement de son partenaire, à une différence notable, il a laissé tombé le pied nu pour de magnifiques chaussettes.

Sinon, la tenue couplé à la chorégraphie, sans oublier les voix ont fait le succès de cette chanson, commençant très bien cette deuxième partie.

Comme la veille, Jean, qui a revêtu pour l'occasion sa très belle chemise bleu, a présenté rapidement la période poppys, cette fois ci en chantonnant vraiment lui même des couplets de non non rien a changé et isabelle, promettant au public ces chansons pour plus tard, car pour le moment, c'était :

- Love, lioubov, amour

Laurent et Thomas, bien sur, comme la veille, rien de particulier à signaler

- Au nom de l'amour

Aymard, toujours pour cette chanson sur l'amour, l'amour et l'amour... entre love lioubov amour, au nom de l'amour et isabelle je t'aime, cette tournée est vraiment placé sous le signe des petits coeurs.

- Non ne criez pas

Florian et Alan, qui reprend la placce qu'il avait laissé à Louis il y a deux jours, pour chanter avec Florian cette chanson, on le sait, fort triste... Bon, ca ne collait pas trop avec l'actualité de Florian hein! Mais c'est pas lui qui décide ce qu'il chante! (J'aurais bien vu « juste une question ce soir là, ca aurait bien collé au contexte!)

Liberté

Libertéééé, libertééééé, les heros sont fatiguéééééééés... les héros hein, pas le public qui apprécie toujours autant!

- Isabelle, je t'aime

Thibault, comme d'habitude pour sa déclaration d'amour à Isabelle. Ce dernier a encouragé comme à son habitude le public avec ses « plus fort ». Un pauvre homme malheureux c'est mis devant la scène pour demander au public de se lever, sans aucun succès, c'est ce qu'on appelle se prendre un bide devant plusieurs centaines de personnes. Par contre, Thibault lui ne s'est pas du tout pris un bide, puisqu'il a été acclamé comme il se doit, et du public j'ai pu entendre un doux « Il est formidable ce môme ». Ne lui répétez surtout pas, il pourrait s'en rendre compte;

- Gare au loup

Clement et Thomas L. Normal me direz vous. Petit avantage de la disposition de la scène, on pouvait vraiment très bien voir les tenors et basses, et donc leur petit chorégraphie qui est vraiment superbe et recherché et qui a eu son succès, surtout au moment ou ils se sont mis à imiter Mickaël Jackson, on les aurait cru tout droit sortit du Clip Triller!

- Des chansons pop

Aymard et Elyais, rien à redire, tout était bon, des voix à la chorégraphie générale... il faut dire que les petits chanteurs bougent pas mal sur scène puisque de nombreuses chansons font appel à des mouvements, qui est quand même une marque de fabrique de la chorale, ce qui fait son charme et a différencie avec classe de toutes les autres.

- Canta

Jean présente maintenant la partie que tout le monde attend, même sans le savoir, celle des chants Corse et... il est acclamé quand il annonce ce cadeau que les petits Parisiens veulent faire aux habitants de l'île.
Après, c'est toujours le même ordre, Thibault, Laurent, Aymard, Vincent et Jean Louis, c'est toujours semble t'il les même private joke entre Jean Louis et Vincent, qui se décroche la mâchoire avec ses sourires, pourvu que ca dure comme ca jusqu'à la fin de la tournée hein!

- Liberta

Ce chant d'enfant, pendant corse de liberté on va dire, est vraiment une petite merveille et j'espère franchement qu'elle sera reprise au gala pour que tous ceux qui n'ont pas la chance de pouvoir venir en corse puissent l'écouter. Mais franchement, écoute après écoute, ce chant est toujours aussi beau!

- Dio vi Salve Regina

Pour faire fondre un public Corse, trois chansons suffissent, ici, il acclame encore comme il se doit la chorale, pendant que mon petit voisin tombe de sommeil.

- Quand les hommes vivront d'amour

Cliff et Francis Gaël pour conclure, tout a déjà été dit

Le public réclame un rappel, et Jean, comme à son habitude, propose le titre phare des poppys :

- Non non rien a changé

Il me semble que Jean aiment bien faire tourner l'effectif sur la première partie du chant, celle ou la voix doit être assez grave, car en trois soir, ce fût trois chanteurs différents sur cette partie... de quoi en donner à tout le monde, et c'est donc avec un grand plaisir qu'on a retrouvé Cyprien sur le devant de la scène pour cette chanson, accompagnée de Thomas L et Clement.

Et voilà c'est déjà la fin de ce très bon concert de l'ile rousse... les petits chanteurs se pressent pour se changer et... on leur propose des barbes à papa gratuites, alors vous pensez bien, même à minuit, du sucre, ca ne se refuse pas! Et comme on ne peut pas et manger et ranger, certains petits chanteurs préfèrent taper la discut en attendant, et me traiter vraiment de faux fan, parce que c'est impardonnable de ne pas aller à Pruneli (ce concert étant géographiquement un peu loin), surtout que cela aurait pu être une de mes dernières chances d'acheter un programme à Thibault...

Ils ont pas finis de se de moquer de moi, je le sens bien!
avatar
Simulacra

Nombre de messages : 2868
Age : 29
Localisation : Ici ou d'ailleurs
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournée Corse île Rousse 12/07/2008

Message  Nicolas le Lun 14 Juil 2008 - 17:19

Merci beaucoup Simulacra pour tes compte rendus d'ambiance. Ce soir, notre patience est récompensée avec les CR de Flomick et le tien.

C'est formidable de savoir que nos chanteurs ont pû évoluer ainsi sur une place de village, à deux pas de la mer, et un public aussi nombreux tout autour de cette place, aux terrasses des restaurants, etc... On est dans l'ambiance ! Quant à ta descritpion de l'Hymne à l'amour ... que d'émotions ...
De façon générale, j'ai l'impression que l'émotion est le maître mot de très nombreux concerts depuis le début de cette tournée ?

Nicolas
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 25/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournée Corse île Rousse 12/07/2008

Message  tropifan le Mar 15 Juil 2008 - 1:37

Encore un compte-rendu super sympa, tu nous fais regretter de ne pas être avec vous, d´autant plus que le cadre que tu décris, une place en bord de mer entourée de terrasses de café, nous fait un peu rêver.
Et on en sait maintenant un peu plus sur les misères que te font les petits chanteurs Very Happy Nous sommes de tout coeur avec toi, sachant ce que tu endures pour nous informer Smile
Question concert, je suis un peu étonné que Elyais ne fasse plus équipe avec Thomas pour Love, lioubov, amour.
Si tu n´es pas allé à Prunelli, je suppose que tu n´as pas raté le concert du 14 juillet pas loin de Calvi. J´espère qu´on aura des nouvelles... et peut-être même une petite vidéo Question Mais je m´inquiète pour ta santé : dors-tu assez avec d´aussi longs résumés ? Sans plaisanter, il me semble que pour les prochains concerts tu devrais te limiter à tout ce qui sort de l´ordinaire : changements de solistes, incidents, réactions particulières du public, anecdotes bien sûr.
Merci pour tout.

tropifan

Nombre de messages : 2375
Localisation : Equateur
Date d'inscription : 27/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tournée Corse île Rousse 12/07/2008

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum