Au bout de mes rêves

Aller en bas

Au bout de mes rêves

Message  Invité le Dim 24 Fév 2013 - 17:20

La force des PCAIF, outre leurs propres chansons, c'est parfois aussi de faire des reprises, de chansons plus ou moins connues. Parfois sans lien avec l'histoire de la chorale et de ses enregistrements elles y entrent par la scène. Ici, une chanson très connue du public francophone:

Au bout de mes rêves

Paroles et musique: Jean-Jacques Goldman
Sortie: 1982, dans le deuxième album du chanteur, Minoritaire.
Dernières interprétations PCAIF: Gala 2011 (Clément - Thomas - Rémi - Louis - Antoine - Pierre).

Contexte: Semaine de trente-neuf heures, cinquième semaine de congés payés et retraite à 60 ans, le gouvernement marque son territoire. E.T sort au cinéma mais veut rentrer à la maison. Décès de Louis Aragon, qui avait notamment écrit "Il est temps d'instaurer la religion de l'amour", ainsi que de Jacques Tati. Parmi les succès musicaux de l'année en France on notera bien sûr tout particulièrement Les Corons, de Pierre Bachelet. Mais aussi outre-atlantique la sortie du magistral Telegraph Road (plus de 14 minutes), signé Dire Straits.

Paroles:

Et même si le temps presse
Même qu'il est un peu court
Si les années qu'on me laisse
Ne sont que minutes et jours

Et même si l'on m'arrête
Ou s'il faut briser des murs
En soufflant dans des trompettes
Ou à force de murmures

J'irai au bout de mes rêves
Tout au bout de mes rêves
J'irai au bout de mes rêves
Où la raison s'achève
Tout au bout de mes rêves

Et même s'il faut partir
Changer de terre ou de trace
S'il faut chercher dans l'exil
L'empreinte de mon espace

Et même si les tempêtes
Les dieux mauvais, les courants
Nous feront courber la tête
Plier genoux sous le vent

J'irai au bout de mes rêves
Tout au bout des mes rêves
J'irai au bout de mes rêves
Où la raison s'achève
Tout au bout de mes rêves

Et même si tu me laisses
Au creux d'un mauvais détour
En ces moments où l'on teste
La force de nos amours

Je garderai la blessure
Au fond de moi tout au fond
Mais au-dessus je te jure
Que j'effacerai ton nom

Refrain


Ce que nous en dit, et montre, Simulacra:

Simulacra a écrit:Au bout de mes rêves



Cette chanson entrainante est, de temps en temps, reprise par la chorale, le plus souvent en fin de gala. (La encore, j'ignore comment cette chanson est rentrée au répertoire, mais on peut penser que Jean considérait que cela faisait un bon final ou un bon rappel, pour le côté joyeux et dynamique).

Ces dernières années, la chanson était au programme au gala 2004, et bien plus prêt de nous au gala 2011 (c'est cette version que je vous propose d'écouter maintenant)



Et bien entendu, c'est sur ce genre de chansons qu'on retrouve le plus de soliste. Pas moins de 6 pour cette version (Clément, Thomas, Louis, Pierre, Rémi et Antoine)

La chanson était ainsi chantée assez souvent pendant l'année 2011, notamment pendant la tournée (avec la même équipe)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de mes rêves

Message  KTsering le Sam 25 Juil 2015 - 19:43

Un grand merci pour cette magnifique version de 2004 !


KTsering

Nombre de messages : 1016
Localisation : En France
Date d'inscription : 04/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum